Les phases de sommeil

Les différents états du cerveau

Les zones d’activités du cerveau

 

Dans les différentes zones du cerveau les neurones s’activent de façon rythmique. Cette activité a été mesurée scientifiquement par un appareil de mesure. Par ailleurs, cet électroencéphalogramme (EEG) a été inventé en 1929 par un médecin Hans Berger. Le rythme de ces pulsations peut se traduire en forme d’ondes. Grâce à de petites électrodes placées sur le cuir chevelu et reliées à cet appareil. De plus, l’intensité de l’activité cérébrale se manifeste par la fréquence de ces ondes. Enfin, il existe une onde gamma 30 ou 35 Hz qui correspond à une grande activité cérébrale. Et pour les phases de l’endormissement quatre rythmes d’ondes on était mesurés.

 

Les différentes phases du sommeil

 

  • Bêta est un rythme de 14 Hz par seconde et plus. Car, il est désynchronisé et rapide, ce qui correspond à l’état de veille.
  • Puis, alpha est un rythme de  8 à 13 Hz par seconde. Un peu plus lent, cela correspond à la période de détente.
  • Thêta est un rythme de 4 à 7 Hz par seconde. Encore plus lent, cela correspond à l’endormissement.
  • Enfin, delta est un rythme de 0,5 à 4 Hz par seconde. Il est très très lent, ce qui correspond au sommeil profond.

 

 

 

La phase paradoxale du sommeil

 

A la fin des années 1950 des chercheurs ont identifié une phase du sommeil dite paradoxale qui se rapproche du rythme bêta. En effet, son nom est issu du paradoxe entre des phases de sommeil profond et des phases d’éveil. Les rêves sont plus nombreux dans cette phase, c’est un moment privilégié pour la vie onirique. Les systèmes de filtrage ne fonctionnent plus et laissent une porte ouverte vers l’inconscient.

Pascale

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *